Sol et déchets
Sol et déchets

Cahier 3

 

header_pwdr.jpg

 

Cahier 3 : Gestion des déchets ménagers

     

Thèmes et objectifs majeurs du cahier 3 :

  • Affiner la politique régionale en matière de coût-vérité
  • Optimiser le fonctionnement des obligations de reprise
  • Gérer les crises
  • Améliorer les possibilités de recyclage et de valorisation et encourager l'innovation
  • Optimiser le fonctionnement des recyparcs
  • Réduire les accidents
  • Mesures de gestion de différents flux de déchets spécifiques

Chaque ménage produit des déchets ménagers et peut compter, en Wallonie, sur un service efficace de collecte sélective et de traitement de ses déchets tout au long de l’année.

Le ramassage des déchets dans les rues constitue une mission fondamentale des communes tenues d’assurer la sécurité et la propreté publique. Le cahier 3 du PWD-R réaffirme la volonté d’une maîtrise publique, par les pouvoirs locaux, de la collecte des déchets des ménages, particulièrement dans le cas de déchets des ménages collectés sur la voie publique ou dans les recyparcs. Et il prévoit un encadrement environnemental de la collecte des déchets ménagers par d’autres acteurs tels que les détaillants.

Les mesures et actions dédiées à la gestion des déchets ménagers visent principalement ce qui suit :

  1. Développer des modes de tarification plus incitatifs pour limiter la production d’ordures ménagères brutes et encourager le tri, dans le respect du principe du coût-vérité et en garantissant la transparence des coûts ;
  2. Optimiser le fonctionnement des obligations de reprise ;
  3. Maintenir et consolider l’efficacité et l’efficience des collectes sélectives existantes ;
  4. Développer les collectes sélectives en vue de la réutilisation ;
  5. Améliorer les possibilités de recyclage des déchets en accentuant le tri à la source, la qualité du tri, ainsi que les achats de matériaux de produits recyclés. Des actions sont également prévues pour favoriser l’émergence de nouvelles filières de recyclage ;
  6. Optimiser l’attrait et le fonctionnement des recyparcs existants en leur permettant d’accueillir de nouveaux flux de déchets qui présentent un bilan environnemental et économique positif ;
  7. Généraliser la séparation de la fraction organique des ordures ménagères brutes, via le compostage à domicile, de quartier, ou la collecte sélective, sur le territoire wallon ;
  8. Augmenter la collecte sélective de déchets d’emballages plastiques, notamment via l’acceptation des emballages en plastique souples et rigides (autres que dangereux) dans le sac PMC. 

Enfin, les besoins en infrastructures de traitement des déchets sur le territoire seront régulièrement réévalués, la première évaluation étant prévue pour 2020.