Sol et déchets
Sol et déchets

Cahier 4

 

header_pwdr.jpg

 

Cahier 4 : gestion des déchets industriels

 

Thèmes et objectifs majeurs du cahier 4 :

  • Mettre en place les conditions de développement de la circularité des ressources
  • Poursuivre la mise en œuvre des principes de proximité et d'autosuffisance
  • Mettre en œuvre la hiérarchie des déchets
  • Consolider le tri en entreprise
  • Promouvoir le réemploi dans le monde industriel
  • Développer de nouvelles approches de collecte
  • Réduire la mise en CET et l'incinération
  • Utiliser les déchets comme potentiel énergétique
  • Favoriser les partenariats entre le public et le privé
  • Mesures de gestion de différents flux de déchets industriels

 

 

Les déchets industriels sont les déchets provenant d’une activité à caractère industriel, commercial ou artisanal non assimilés aux déchets ménagers ; les déchets provenant du secteur tertiaire s’inscrivent également dans cette définition. Ils représentent la partie la plus importante des déchets produits en Wallonie (de l’ordre de 13 millions de tonnes).

 

Le PWD-R entend faire de la gestion des déchets industriels un vecteur de développement économique, notamment par

  1. le développement de synergies entre entreprises ;
  2. la mise en œuvre des concepts de sous-produits et de fin de statut de déchets ;
  3. l’augmentation du taux de captage des déchets à recycler ;
  4. l’identification des filières de recyclage et de valorisation porteuses d’avenir économique ;
  5. un système de veille et de soutien favorable à l’expansion de projets d’économie circulaire ;
  1. l’articulation entre une politique dynamique de transferts transfrontaliers et la recherche d’une autosuffisance la plus large possible pour la gestion des déchets générés sur le territoire ;
  2. la limitation de la mise en CET, de l’incinération et de la co-incinération de certains déchets, et le développement de filières structurelles pour le bois.

La politique de tri des déchets industriels à la source sera renforcée, et complétée par le tri des déchets organiques.  De nouvelles approches de collecte sont envisagées. Le rendement énergétique des incinérateurs sera régulièrement vérifié et la récupération de chaleur sera maximisée en vue de synergies locales. Les partenariats entre les opérateurs publics et privés seront recensés et évalués.

 

À côté des mesures transversales, neuf flux de déchets industriels sont l’objet de mesures spécifiques dans le cahier 4 du PWD-R : les déchets industriels en mélange (DIB), certains déchets dangereux, les déchets d’emballages, les déchets biodégradables, les véhicules hors d’usage, les déchets de construction et de démolition en ce compris les terres excavées, les boues de dragage et de curage (sédiments), les déchets de bois, les déchets de plastiques et les matières premières critiques.